La saponification en quelques mots....

 

Saponifier signifie « transformer en savon ».

Un savon s'obtient donc par une réaction chimique appelée la saponification.

C'est une très ancienne méthode de fabrication obtenue par le mélange d’un corps gras (huiles et beurres d’origine végétale) avec un alcali (potasse, soude).

 

Saponification à froid : 

 

En saponification à froid, les corps gras sont mélangés avec une solution de soude.

 

Quatre principaux ingrédients entrent ou peuvent entrer dans la composition d’un savon naturel :

  1. Les corps gras : trois ou quatre huiles vierges et beurres végétaux, 

  2. La lessive de soude : un mélange d’eau distillée et de soude caustique,

  3. Le parfum : huiles essentielles, fragrances naturels, 

  4. Les colorants : naturels.

 

L'utilisation de beurres végétaux tels que le karité ou le beurre de cacao, ou huile de coco, permettent d’obtenir un savon dit “surgras”, très hydratant et doux pour la peau. 

La phase de saponification pour la méthode à froid est simplement accélérée par agitation du mélange pendant quelques minutes.

 

Environ 4 à 6 semaines sont nécessaires pour laisser le temps au mélange de se saponifier.

Ainsi les huiles, beurres, glycérine, huiles essentielles et autres actifs naturels ne sont pas chauffés, ce qui préserve toutes leurs propriétés.

 

La soude disparaît complètement à la fin de la réaction de saponification et la glycérine créée est conservée dans le produit fini.

Saponification à chaud : 

 

En saponification à chaud (ou fabrication au chaudron), la saponification est accélérée par une cuisson à 120° de la pâte à savon.

 

Les corps gras sont mélangés avec une solution de potasse et chauffées pendant de nombreuses heures.

 

C'est une méthode utilisée pour le savon de Marseille ou pour préparer les petites billes de savons préfabriquées (appelées bondillons) qui serviront à la confection des savons industriels.

 

Cette étape de chauffage de la pâte à savon accélère la saponification.

Cette technique est plus rapide, en revanche, elle diminue les vertus des corps gras et ne conserve pas les vertus et propriétés des actifs végétaux. 

 

Après la phase de cuisson du savon, une étape de relargage enlève les excès de potasse mais enlève également toute la glycérine utile à l'hydratation de la peau.

C’est la méthode la plus employée dans l’industrie.

À froid comme à chaud, les premières étapes de la fabrication d’un savon sont les mêmes :

  • Mélanger la lessive de soude et les corps gras,

  • Ajouter les parfums et les colorants,

  • Verser la pâte à savon dans des moules,

  • Démouler le savon,

  • Laisser sécher le savon.

  • Facebook - White Circle

©2018 - Bio Phyto's.fr  - Tous droits réservés | réalisation